Panier

Le chat et le confinement 🐈

L’année 2020 a marqué nos esprits avec l’arrivée d’une pandémie dont personne n’aurait pu imaginer les conséquences. Nous avons donc découvert, avec un confinement imposé, la définition de l’enfermement.

Finalement, c’est ce que vivent nos chats d’intérieur au quotidien, et, plus particulièrement les chats dits captifs, vivant essentiellement dans des logements sans accès extérieur. Grâce ou à cause du télétravail, bon nombre d’humains se sont mis à observer leur animal s’étonnant de constater un ou plusieurs changements de leur comportement.

En effet, bien que matou n’aime pas la solitude (si, si) il reste néanmoins un solitaire et plus particulièrement un être indépendant. Se retrouver, du jour au lendemain, avec tous les membres de la famille 24h/24, amène une réorganisation de vie radicale, perturbant la routine et la tranquillité de celui-ci.

gâtez-votre-matou

Ainsi beaucoup de propriétaires de chats se sont interrogés sur le fait que leur boule de poils se mette à :

  • miauler « sans raison » alors qu’il était plutôt silencieux d’habitude,
  • gratter frénétiquement le nouveau canapé,
  • faire ses besoins hors de la litière,
  • sauter sur les mollets des enfants, etc…

Il est bien évident que, même attaché à vous, votre chat n’apprécie pas spécialement le partage de son environnement, parfois déjà extrêmement restreint.

Comment améliorer cette cohabitation forcée ?

Tout d’abord, respecter son espace vital et empêcher les enfants de prendre possession de l’arbre à chat qui doit rester le refuge exclusif de matou. Le chat est un grand dormeur, il est essentiel qu’il puisse se sentir en sécurité dans un nid douillet sans être dérangé. Également important d’éviter de le caresser à chacun de vos passages près de lui. Oui, cette peluche toute douce et chaude est tentante, mais, multipliées par le nombre de membres de la famille, ces caresses, parfois machinales, deviennent anxiogènes pour votre animal. Imaginez que l’on vous touche la tête plusieurs fois par jour, 1 fois, 2 fois, 10 fois ! Oppressant n’est-ce pas ?

Observer les moments où, réveillé, rassasié, il semble disposé à vous consacrer quelques minutes d’attention, et, en profiter pour l’aider à se défouler. Pour cela, proposez-lui des jouets adaptés à la situation :

Vous avez le temps ?

Lancez-lui une petite balle en mousse, en papier, en laine, utilisez une canne à pêche munie d’un jouet en tissu pour mimer une proie, un plumeau, bref, jouez avec lui et/ou apprenez à vos enfants à jouer avec un chat, sans brutalité, sans cri (PS : l’ouïe du chat est beaucoup plus développée que chez l’homme 👂🏻 ).

Vous n’êtes pas disponible ?

Proposez-lui des jeux interactifs individuels, des souris garnies d’herbes à chat (cataire ou valériane). Il existe sur le marché beaucoup d’articles dédiés à l’occupation de votre petit fauve.

Attention cependant à ne pas lui créer de nouveaux besoins !

Votre présence permanente, si elle peut être source de stress envers la plupart des chats, peut, à l’inverse, créer un véritable manque, lors de la reprise de vos activités extérieures et développer un syndrome d’hyper attachement chez votre chat (= attachement excessif qui génère un stress dès séparation de l’humain). Il est donc judicieux de pouvoir s’isoler et s’absenter quelques heures dans la journée pendant les périodes de confinement.

jouets-confinement-boxchat

C’est d’ailleurs après les périodes de « quarantaine » que votre chat va redoubler de vocalises qui risquent de devenir envahissantes si vous y accordez trop d’intérêt.

Le miaulement est le langage mis en place par les félins pour communiquer principalement avec les humains. Ils ont bien compris à quel point nous y sommes sensibles ! Certains chats sont très bavards (races de chats orientale, siamoise) mais il est nécessaire de s’interroger si c’est inhabituel chez votre chat. Comme tout comportement soudain, l’avis de votre vétérinaire est primordial. Lui seul saura évaluer si votre chat ne présente aucune pathologie nécessitant un traitement médical.

Confinement ou pas, profitons de tous ces évènements pour prendre de bonnes résolutions avec nos matous :

  • modifiez le moins possible les habitudes de votre chat,
  • enrichissez son environnement progressivement.

Que cette année soit riche en câlins félins, soyez heureux et vous rendrez votre chat heureux !

Article rédigé par Martine LETITRE, Chat S’Explique

Pensez à gâter votre matou avec la Matoobox 🐈🎁

Chaque mois, vous recevez dans votre boîte aux lettres une box remplie de produits de qualité, adaptés au profil de votre chat : Croquettes, friandises, produits d’hygiène, accessoires et jouets créateurs😺 Chaque produit est soigneusement sélectionné pour garantir une moment de complicité unique avec votre matou.

Alors, qu’est-ce que vous attendez pour gâter votre chat d’amour ?

SAS Matoobox,
27 bis avenue de Saint Julien,
08000 Charleville-Mézières