Panier

Le microbiote intestinal : essentiel pour la santé de votre chat 🐱

Des chercheurs ont découvert récemment que la Maladie de Parkinson et de la Maladie d’Alzheimer sont liées à une activité défectueuse du microbiote présent dans le gros intestin. Cette observation, parmi beaucoup d’autres, révèle l’importance du microbiote présent dans le gros intestin, y compris chez le chat.

boxchat-matoobox-vétérinaire-santé

Pour être plus clair : 

Le microbiote intestinal se compose d’une part de microbes utiles qui se multiplient et produisent à partir de la cellulose des aliments les vitamines B, les acides aminés et les acides gras indispensables à l’organisme qui les héberge, et, d’autre part, de microbes opportunistes, qui se développent uniquement sur un substrat composé de protéines ou d’amidons qui n’ont pas été correctement digérés. Beaucoup de ces opportunistes produisent des toxines qui nuisent à l’organisme et des antibiotiques qui perturbent l’activité des microbes utiles, ce qui favorise les carences de leur hôte. 

 

Le recours aux prébiotiques, probiotiques, et autres compléments nutritionnels est souvent décevant, car il stimule indistinctement les microbes nuisibles et les microbes utiles. L’incorporation de fibres ne fait au mieux que ralentir la multiplication des bactéries nuisibles en diminuant la densité des protéines ou amidons non digérés présents dans le gros intestin.

Les solutions sont d’abord à rechercher dans la nature :

  • Proposer au chat des aliments proches par leur composition de ceux qui constituent son alimentation naturelle (petits rongeurs, passereaux, lézards et orthoptères (criquets, sauterelles, grillons, …) en correspondance avec leur système digestif.
  • Veiller à leur digestibilité : la provenance des matières premières, ainsi que les méthodes de fabrication et de conservation ont toute leur importance. Les étiquettes sont généralement insuffisantes et parfois trompeuses, les aliments premium sont généralement meilleurs mais parfois trop chers. Les conseils d’un professionnel vétérinaire ou nutritionniste de confiance, recoupés par des témoignages fiables, sont à privilégier
  • Favoriser l’ingestion lente des aliments (toujours observée dans la Nature, où tous les aliments doivent obligatoirement être mastiqués) pour favoriser leur imprégnation par la salive. Celle-ci est indispensable pour obtenir une prédigestion gastrique complète des protéines et des amidons alimentaires et ainsi leur assimilation complète dans l’intestin.
chat malade-chat-colerette-matoobox-boxpourchat

Voici quelques signes « visibles » d’un bon microbiote intestinal :

Une fourrure brillante avec un poil non cassant : grâce aux vitamines, minéraux, acides aminés et acides gras fournis par la flore microbienne intestinale, et parfaitement assimilés par le colon;

Des selles :

  • en faible quantité : les ingrédients, correctement digérés, ont été assimilés par le tube digestif, et les selles ne contiennent que des éléments peu digestes et insolvables dans l’eau (lignine, débris osseux et cartilagineux, …) ;
  • sèches et de petite taille : une grande part de l’eau contenue dans le contenu intestinal a été absorbée par le colon ;
  • non malodorantes : absence de gaz issus de la putréfaction des protéines non digérées.

Que faire en cas de défaut d’une ou de plusieurs de ces observations❓

  • Mesurer la durée quotidienne des repas : comme dans la Nature, elle doit dépasser 60 minutes ; en deçà, il est utile de recourir à des dispositifs qui ralentissent la vitesse d’ingestion (tapis à picots pour croquettes, distributeur mobile réglable en débit, dispersion des croquettes, aliments humides en gros morceaux à mastiquer, …) ;
  • Mesurer la quantité quotidienne de nourriture ingérée (en libre-service, conseillé chez le chat) : si elle est supérieure aux indications du fabricant d’aliment ou du vétérinaire, ralentir la vitesse d’ingestion pour favoriser la satiété avec l’un des moyens cités ci-dessus ;
  • Si les résultats restent imparfaits, tester des aliments dont les ingrédients principaux seront différents de ceux de l’aliment habituelSi le bon fonctionnement du microbiote intestinal est indispensable, ce n’est qu’un des maillons de la chaine qui permet à votre chat d’être en bonne santé : les facteurs environnementaux ont autant d’importance : enrichir son milieu de vie pour satisfaire ses instincts de prédation et lui éviter la sédentarité, lui procurer une eau de bonne qualité, le protéger des stress répétés, et lui offrir de l’affection quand il vous en réclame.

Cet article a été rédigé par Pascal LESCROART créateur du Pipolino.

Pensez à gâter votre chat avec la Matoobox 🐈🎁

Chaque mois, vous recevez dans votre boîte aux lettres un coffret surprise remplie de produits sains, naturels, adaptés au profil de votre chat : Croquettes, pâtées, produits d’hygiène, accessoires et jouets créateurs😺 Chaque produit est minutieusement sélectionné pour garantir un moment de joie avec votre minou.

Alors, qu’est-ce que vous attendez pour offrir une Matoobox à votre minou ?

SAS Matoobox,
27 bis avenue de Saint Julien,
08000 Charleville-Mézières